« BREAK » QUAND L’ÉCOLE POSE PROBLÈME

Les experts sont unanimes… la crise sanitaire que nous vivons actuellement affecte considérablement les jeunes d’un point de vue psychologique. Privés de leur vie sociale, nombreux sont ceux qui souffrent de mal-être, même si c’est à des degrés divers. Celui-ci se manifeste de différentes manières : décrochage scolaire, comportements à risque, désordre alimentaire, dépression, tentative de suicide…

Au niveau scolaire, une partie des étudiants expérimentent, depuis de longs mois maintenant, l’enseignement hybride : mi-temps à l’école, mi-temps à la maison avec des cours dispensés à distance.

Cette situation implique pour les enseignants de trouver des ressources nouvelles afin de susciter l’intérêt des élèves, de maintenir leur attention et de délivrer les apprentissages. Pas évident… cela ne s’improvise pas et tous ne sont pas à l’aise avec l’outil technologique…

Quant aux élèves, certains se sont relativement bien adaptés à cette situation inédite et ont trouvé leur rythme de croisière. D’autres par contre, s’essoufflent, ne disposant plus des conditions nécessaires pour se maintenir à flot scolairement. Il y a bien sûr des disparités sociales : tout le monde n’a pas un espace personnel ou un ordinateur accessible pour lui seul. Il y a aussi les bons élèves et ceux qui ont déjà en temps normal davantage de difficultés, accentuées encore par cet enseignement hybride…

Et pour les parents, il n’est pas facile de vérifier constamment que les enfants sont bien en face de leur professeur de math et non immergé dans leur jeu vidéo préféré alors qu’ils sont parfois eux-mêmes mis sous pression en télétravail ou impliqués dans des fonctions « essentielles »…

Bref, la situation sanitaire et les mesures prises en conséquence en matière d’enseignement ont non seulement rompu l’équilibre entre école et maison, redistribué les rôles entre professeurs et parents mais aussi surtout laissé des jeunes en proie au désarroi…

Soucieuse du bien-être des jeunes et d’un enseignement de qualité pour tous, la Province de Luxembourg a créé en septembre 2019 l’implantation scolaire BREAK, située à Montleban (entre Gouvy et Houffalize).  Cette école cible les élèves souffrant de décrochage scolaire ou de difficultés psychologiques. Pour y remédier, elle ne manque pas d’atouts : personnel formé, très petits groupes d’élèves avec des possibilités de suivis individuels, outils éducatifs de premier ordre, horaires hebdomadaires pouvant être aménagés. Et surtout, sur place, une équipe pluridisciplinaire qui, en plus des enseignants, compte en son sein diverses professions paramédicales : psychologue, ergothérapeute et logopède.

Cette initiative, née bien avant la crise sanitaire, prend encore davantage de sens en cette période d’anxiété pour les jeunes. N’hésitez donc pas à en parler autour de vous…
#çacestlaprovince


+ D’INFOS


CONTACT

Direction – 086/349 488
Coordination – 080/684 705

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :